STM Validation Project

Le rôle de Consorzio 906 :
Secrétariat de projet et assistance technique

« STM - Sea Traffic Management » vise à dépasser bon nombre des défis de la communication et du partage des informations entre les parties prenantes dans le secteur des transports maritimes. À travers l’échange de données entre navires, fournisseurs de services et compagnies maritimes, STM crée un nouveau paradigme pour le partage d’informations maritimes offrant l’infrastructure numérique du futur pour les expéditions. Dans le projet STM Validation, le travail de définition théorique effectué dans « Monalisa 2.0 » sera mis en pratique avec la
préparation de bancs d’essai à grande échelle pour la gestion du trafic maritime dans la Mer du Nord et dans la Méditerranée. Dans ces bancs d’essai, la gestion du voyage, la gestion du flux et le processus décisionnel collaboratif portuaire seront testés et validés dans la pratique ; de plus, une infrastructure sera prévue pour l’échange d’informations. Le projet comprend plus de 50 partenaires, 300 navires, 13 ports, 5 centres d’assistance à terre et 13 centres de simulateurs connectés dans l’EMSN – European Maritime Simulator Network.

Objectifs

  • Créer un secteur maritime plus sûr, plus efficace et respectueux de l’environnement :
    1. Réduire de 50 % les accidents (2015-2030)
    2. Réduire de 10 % les coûts de voyage et de 30 % les temps d’attente pour l’amarrage (2015-2030)
    3. Réduire de 7 % la consommation de carburant et de 7 % les émissions de gaz à effet de serre (2015-2030)

Les chiffres de STM Validation Project


+50

partenaires adhérant à l’initiative

300

navires, 13 ports, 5 centres d’assistance à terre et 13 centres de simulateurs impliqués

-50%

des accidents d’ici 2030

42

millions d’euros d’investissements

    Les partenaires de STM Validation Project

    Autorità di Sistema Portuale del Mare Adriatico Settentrionale, CISCO, Consorzio 906, Consorzio SNAM, Costa Crociere, Comando Generale delle Capitanerie di Porto – Guardia Costiera, Ministero delle Infrastrutture e dei Trasporti, Rimorchiatori Napoletani, RINA, Università degli Studi di Genova.

    Activité

    • 1. Port Collaborative Decision Making

      Les services Port CDM augmenteront l’efficacité des appels portuaires pour toutes les parties concernées à travers l’amélioration du partage des informations, de la conscience de la situation, des processus optimisés et des décisions collaboratives durant les appels dans le port. La validation du processus décisionnel collaboratif du port se fera en étendant le réseau de ports et de services Port CDM, développés dans MONALISA 2.0, dans les régions nordiques et méditerranéennes. Les différences contextuelles entre les approches portuaires seront recueillies et analysées et serviront comme base pour affiner le concept. Les bancs d’essai seront aussi le premier pas pour impliquer les développeurs/distributeurs de services publics et commerciaux dans la construction de services Port CDM.

      Condividi nei tuoi canali social
    • 2. Gestion du voyage

      Les services de gestion du voyage fourniront de l’aide aux navires aussi bien durant le processus de planification que durant le voyage, incluant la planification de l’itinéraire, le changement de routes et les services d’optimisation du parcours. La validation de la gestion du voyage sera effectuée en deux bancs d’essai, un en Méditerranée et un dans la région nordique. Dans ce dernier, les services STM viseront une navigation hivernale plus efficace et la gestion des crises (par exemple, recherche et secours) qui seront testées et validées au cours de l’activité.

      Condividi nei tuoi canali social
    • 3. Maritime Simulator Network

      La validation de la gestion du flux utilise le réseau européen de simulation maritime (EMSN) et les bancs d’essai pour la gestion du voyage. MONALISA 2.0 a développé et créé un réseau de centres de simulations interconnectés dans un certain nombre de pays de l’UE : le réseau européen du simulateur maritime. Ce réseau permet de tester la gestion du trafic maritime dans des situations de trafic complexes, ainsi que d’autres fonctions, comme la recherche et le sauvetage, comme alternative plus sûre aux tests en temps réel. Il sera utilisé à la fois pour simuler des conditions de trafic variables, et pour tester et valider d’autres parties de STM qu’il n’est pas possible de tester et valider réellement dans cette phase.

      Condividi nei tuoi canali social
    • 4. Maritime Service Infrastructure

      L’échange d’informations standardisées est le cœur de STM. La validation de l’infrastructure de service maritime commun par l’intermédiaire de System Wide Information Management (SeaSWIM) facilitera le partage des données dans les bancs d’essai de validation en utilisant un environnement et une structure d’informations communs (par exemple le Maritime Cloud). Cela garantit l’interopérabilité entre STM et d’autres services.

      Condividi nei tuoi canali social
    • 5. Analyse et évaluation

      L’analyse et l’évaluation couvriront de nombreux aspects des changements futurs : business, socio-économique, risque, technologique, légal et institutionnel. Elles prendront en considération également les compétences et les exigences de formation pour la mise en œuvre de STM.

      Condividi nei tuoi canali social

    Timing

    Juin 2015 - Déc. 2018

    Budget

    € 42.977.434 euros coût total
    € 21.488.717 euros subvention UE

    La création d’un nouveau paradigme pour l’infrastructure numérique pour les expéditions du futur

    Dernières actualités