GAINN4MOS

Le rôle de Consorzio 906 :
Secrétariat de projet et assistance technique

L’action GAINN4MOS vise à améliorer le réseau des Autoroutes de la Mer en 6 États membres de l’Union Européenne (Espagne, France, Croatie, Italie, Portugal et Slovénie) en effectuant des études d’ingénieries sur le retrofit naval et/ou les nouvelles constructions, les infrastructures GNL portuaires, les stations de soutage et un grand ensemble de projets pilotes.

Le consortium GAINN4MOS élaborera 21 études d’ingénierie de base et détaillées sur les stations de soutage de GNL et sur le retrofit naval et les nouvelles constructions, et testera un navire ro-pax GNL en Italie et des stations de soutage GNL dans les ports italiens de La Spezia, Civitavecchia, Venise, et dans les ports français de Nantes-St Nazaire et Fos-Marseille.

Objectifs

  • Fournir des infrastructures pilotes initiales aux ports centraux italiens de La Spezia, Civitavecchia, Venise et stations GNL break-bulking complètement opérationnelles aux ports français de Fos-Marseille et Nantes-St Nazaire
  • Générer une demande initiale pour les infrastructures italiennes de soutage GNL avec la nouvelle construction d’un navire ro-pax
  • Promouvoir un transport maritime plus écologique, sûr et durable en réduisant en moyenne de 30 % les coûts opérationnels associés à la consommation de carburant, à travers la construction d’un navire prototype
  • Réduire en moyenne de 20 % les externalités des émissions de gaz à effet de serre (GHG) et de 80 % les externalités des émissions de soufre avec la construction du navire prototype
  • Contribuer au développement du GNL, de l’industrie maritime et des chantiers navals dans l’Union Européenne
  • Contribuer au développement de l’industrie du GNL dans les ports de l’Union Européenne
  • Partager les résultats obtenus avec au moins 30 ports de l’UE et 20 vecteurs maritimes qui ne participent pas directement à la présente proposition

Les chiffres de GAINN4MOS


21

études d’ingénierie de base et détaillées relatives aux infrastructures GNL

6

États membres de l’UE participants

-30%

Réduction de 30 % des coûts opérationnels associés à la consommation de carburant

-80%

Réduction de 80 % des externalités des émissions de soufre

    Les partenaires de GAINN4MOS

    Autorità di Sistema Portuale del Mare Adriatico Settentrionale, Autorità di Sistema Portuale del Mare Adriatico Orientale, Autorità di Sistema Portuale del Mar Tirreno Settentrionale, Autorità di Sistema Portuale del Mar Tirreno Centro Settentrionale, Autorità di Sistema Portuale del Mare di Sicilia Orientale, Ottavio Novella, Higas – Sardinian Natural Energy, GNV – Grandi Navi Veloci, Rimorchiatori Napoletani, CMV Panfido, Stolt-Nielsen, Università degli Studi di Genova.

    Activité

    • 1. Projets d’ingénierie de base de prototypes et pilotes

      Élaboration des projets d’ingénierie de base de 4 navires à GNL nouveaux ou renouvelés et des études d’ingénierie de base d’infrastructures GNL et/ou stations de soutage dans 12 ports (Capodistria, Nantes-St Nazaire, Fos-Marseille, Rijeka, Gênes, La Spezia, Livourne, Augusta, Ancône, Ravenne, Civitavecchia et Venise).

      2. Études d’ingénierie détaillées et prototypage

      Préparation d’études d’ingénierie de 3 navires GNL en ​​Italie (navire de croisière, navire ro-pax et bac ro-pax) et études d’ingénierie détaillées relatives aux infrastructures de GNL, stations de ravitaillement et/ou soutage dans les ports de Nantes-St Nazaire, Fos-Marseille et La Spezia. Par ailleurs, l’activité comprend le prototypage de la nouvelle construction d’un bac ro-pax GNL en Italie et d’infrastructures de GNL et/ou stations de soutage dans les ports de La Spezia, Civitavecchia et Venise.

      Condividi nei tuoi canali social
    • 3. Tests d’essai réalistes

      Validation des prototypes susdits de différentes perspectives : technique, réglementaire, environnementale, formation et procédures de sécurité, socio-économique et financière. L’activité comprend des essais dans des conditions réelles des prototypes construits dans la phase précédente.

      4. Opérations d’essai dans des situations réelles d’utilisation des deux stations GNL break-bulking

      Construction et test dans des situations réelles d’utilisation des deux stations GNL break-bulking en France, Nantes-St Nazaire et Fos-Marseille.

      5. Communication et coordination

      Cette activité couvre la coordination administrative et technique ainsi que les activités de communication et divulgation de l’action qui seront nécessaires pendant toute sa durée.

      Condividi nei tuoi canali social

    Timing

    Jan. 2015 - Sept. 2019

    Budget

    € 41.314.934 euros coût total
    € 19.218.567 euros subvention UE

    L’amélioration du réseau des Autoroutes de la Mer dans 6 États membres de l’Union Européenne

    Dernières actualités