GAINN4CORE

Le rôle de Consorzio 906 :
Secrétariat de projet et assistance technique

L’action GAINN4CORE contribue à définir, prototyper et tester deux des trois réseaux GNL italiens, le Thyrréno-Ligurien et l’Ionien-Adriatique, incluant les ports centraux suivants : Gênes, La Spezia et Livourne (réseau Thyrréno-Ligurien), Ravenne et Venise (réseau Adriatique-Ionien). GAINN4CORE est coordonnée par le ministère des Infrastructures et des Transports et compte plus de 20 partenaires entre sujets industriels, parties prenantes du secteur et Autorités du Système portuaire.

De cette manière, grâce à la combinaison entre GAINN4CORE et l’initiative GAINN4MOS, le réseau GAINN_IT contribuera à l’obtention de la « continuité transfrontalière » de la fourniture de carburants alternatifs en ​​Europe et dans la Méditerranée. Le but de GAINN4CORE est par conséquent celui de créer un effet synergique en préparant les ports italiens à l’utilisation du GNL et en fournissant un carburant alternatif pour les navires et autres véhicules.

Objectifs

  • Définir tout le réseau GNL italien afin d’offrir une infrastructure intégrée pour le carburant alternatif
  • Lancer des infrastructures pilotes pour stocker, distribuer et ravitailler en carburant les navires et autres véhicules et les mettre à l’épreuve dans des contextes réels
  • Fournir les ports centraux du réseau GNL et de l’arrière-pays avec des infrastructures pilotes raccordées en réseau, afin de stocker, distribuer et ravitailler en carburant les navires et autres véhicules
  • Partager et divulguer les résultats du projet avec des parties prenantes du secteur public et privé
  • Générer une demande initiale tant terrestre que maritime pour le GNL comme carburant pour le soutage en donnant ainsi une forte impulsion à la chaîne d’approvisionnement correspondante
  • Satisfaire les exigences et explorer le potentiel des régions limitrophes

Les chiffres de GAINN4CORE


+20

partenaires industriels, parties prenantes et Autorités portuaires

2

réseaux pilotes GNL italiens à définir

5

ports centraux impliqués

52

mois de travail

    Les partenaires de GAINN4CORE

    Ministero delle Infrastrutture e dei Trasporti, ENI Costiero Gas Livorno, Rosetti Marino, Higas – Sardinian Natural Energy, Alma Petroli, Consar, Contship Italia, Gas & Heat, RAM – Rete Autostrade Mediterranee, Autorità di Sistema Portuale del Mar Ligure Occidentale, Autorità di Sistema Portuale del Mar Ligure Orientale, Autorità di Sistema Portuale del Mar Tirreno Settentrionale, Autorità di Sistema Portuale del Mare Adriatico Settentrionale, Autorità di Sistema Portuale del Mare Adriatico Centro-Settentrionale, IB Software & Consulting, OLT Offshore LNG Toscana, Iveco, RINA.

    Activité

    • 1. Réseau italien d’infrastructures pour carburants alternatifs (juin 2015-mai 2019)

      L’aide technique spécialisée fournit les spécifications, contrôle la cohérence et garantit que chaque composant des réseaux est développé suivant les mêmes standards et règlements. Les objectifs de l’activité sont :
      – Définir les deux réseaux pilotes GNL, Thyrréno-Ligurien et Ionien-Adriatique, et les spécifications de leurs composants
      – Définir les critères, les exigences et le modèle de gouvernance à satisfaire pour la future intégration des réseaux pilotes GNL dans le réseau d’infrastructures GAINN_IT pour carburants alternatifs
      – Garantir la cohérence entre les différents investissements planifiés et les solutions techniques sur les composants suivants :
      1. système de réception de GNL et accessoires correspondants
      2. stockage de GNL et système de distribution locale et accessoires correspondants
      3. système de ravitaillement de carburant GNL pour navires et accessoires correspondants
      4. système de soutage de véhicules GNL (non navals) et accessoires correspondants

      Condividi nei tuoi canali social
    • 2. Projet d’ingénierie des prototypes (juin 2015-décembre 2016)

      Le but de l’activité est de conclure les études d’ingénierie sur les ports centraux concernés par l’action. L’activité concerne la conception des meilleures solutions d’ingénierie pour satisfaire les conditions locales requises, en tenant compte de la législation locale (par exemple procédures portuaires), des meilleures pratiques, des résultats des actions cofinancées passées et en cours et du travail en cours avec l’administration italienne dans le cadre de la politique nationale établie par la directive 2014/94. Les études ont concerné :
      – le stockage de GNL et la distribution locale, le soutage de navires GNL et le ravitaillement de GNL non naval dans le port de Gênes
      – le soutage de navires GNL et le ravitaillement en carburant sans navires GNL dans le port de La Spezia
      – le dépôt de GNL et la distribution locale, le soutage de navires GNL et le ravitaillement de GNL non naval dans le port de Livourne
      – le système de réception de GNL, le stockage de GNL et la distribution locale, le soutage de navires GNL et le ravitaillement de GNL non naval dans le port de Ravenne
      – le stockage de GNL et la distribution locale dans le port de Venise

      Condividi nei tuoi canali social
    • 3. Prototypage (janvier 2017-février 2019)

      Le but est de construire les prototypes, y compris le processus d’autorisation, suivant les cas, de chacun des composants à réaliser dans les ports centraux italiens concernés. Le prototype à mettre en place suivra les résultats des études d’ingénierie effectuées dans le cadre de la phase de conception. Les prototypes prévus concernent :
      – le stockage de GNL et la distribution locale, le soutage de navires GNL et le ravitaillement de GNL non naval dans le port de Gênes
      – le soutage de navires GNL et le ravitaillement en carburant sans navires GNL dans le port de La Spezia
      – le dépôt de GNL et la distribution locale, le soutage de navires GNL et le ravitaillement de GNL non naval dans le port de Livourne
      – le système de réception de GNL, le stockage de GNL et la distribution locale, le soutage de navires GNL et le ravitaillement de GNL non naval dans le port de Ravenne
      – le stockage de GNL et la distribution locale dans le port de Venise

      Condividi nei tuoi canali social
    • 4. Tests d’essai réalistes (janvier 2018-mai 2019)

      Le but de cette phase est de tester et de valider les réseaux pilotes GNL à travers des tests réalistes sur les prototypes réalisés dans la phase 3.

      5. Communication et coordination (janvier 2018-septembre 2019)

      Cette activité couvre la coordination administrative et technique ainsi que les activités de communication et divulgation de l’action qui seront nécessaires pendant toute sa durée.

      Condividi nei tuoi canali social

    Timing

    Juin 2015 - Sept. 2019

    Budget

    € 43.981.858  euros coût total  
     12.441.928 euros subvention UE  

    Le définition, le prototypage et la phase de test de deux des trois réseaux GNL italiens, le Thyrréno-Ligurien et l’Ionien-Adriatique

    Dernières actualités