Adri-Up

Le rôle de Consorzio 906 :
Assistance technique

L’action contribue au développement et au renforcement des Autoroutes de la Mer dans le secteur de la Méditerranée orientale, en particulier de la liaison Trieste-Ancône-Igoumenitsa, en promouvant le développement des infrastructures portuaires dans les trois ports concernés, des terminaux ferroviaires et routiers de Trieste-Fernetti et Igoumenitsa et des structures de support pour leur intégration ultérieure. Cela afin d’intégrer pleinement le corridor AdM dans les chaînes de transport des marchandises, en augmentant ainsi la compétitivité et les échanges communautaires avec la zone de la Méditerranée sud-orientale et en
contribuant à la réalisation des priorités TEN-T. Le corridor intermodal Ionien-Adriatique est parmi les plus utilisés dans la vaste zone de la Méditerranée orientale et est caractérisé par l’ample et longue fourniture de services ro-ro et ro-pax. L’amélioration des infrastructures portuaires permettra la concentration des flux de trafic, avec une augmentation du volume de production et du secteur de marché correspondant, en promouvant le transfert modal et des liaisons efficaces entre les ports et les nœuds de l’arrière-pays.

Objectifs

  • Améliorer la connexion et l’intégration de quatre corridors du réseau central TEN-T (Baltique-Adriatique, Scandinave-Méditerranéen, Méditerranéen et Oriental-Méditerranée orientale)
  • Promouvoir et rationaliser le réseau des AdM comme moyen de transport principal dans une chaîne de distribution entre l’Europe sud-orientale, centrale et sud-occidentale et les pays extra-UE limitrophes (Turquie, région de la Mer Noire, zone balkanique)
  • Augmenter les flux de trafic passagers et marchandises
  • Améliorer la qualité des services logistiques et la fourniture de nouveaux services en termes de stockage et de manutention du chargement
  • Améliorer l’organisation et la capacité de gestion des ports en fluidifiant les flux de marchandises
  • Améliorer les connexions avec l’arrière-pays dans les trois ports concernés
  • Connecter à travers des solutions intermodales le corridor Ionien-Adriatique, en éliminant les goulots d’étranglement existants et en facilitant l’intégration de la chaîne de fourniture

Les chiffres d’Adri-Up


3

ports centraux : Trieste, Ancône et Igoumenitsa

4

corridors TEN-T concernés

56

mois d’activité

+22

millions d’euros d’investissement global

    Les partenaires de Adri-Up

    Autorità di Sistema Portuale del Mare Adriatico Centrale, Autorità di Sistema Portuale del Mare Adriatico Orientale, Anek Lines, Alternative Transport, Comune di Ancona, Περιφέρεια Ηπείρου - Region of Epirus, Οργανισμός Λιμένος Ηγουμενίτσας Α.Ε. - Igoumenitsa Port Authority S.A, Interporto Marche, Interporto di Trieste – Fernetti, Kombiverkehr, Ministero delle Infrastrutture e dei Trasporti, Minoan Lines, RAM – Rete Autostrade Mediterranee, Βιομηχανικό Πάρκο Θεσπρωτίας - Industrial Park of Thesprotia, Regione Marche, Superfast Ferries.

    Activité

    • 1. Construction de l’interport d’Igoumenitsa (IFV)
      2. Construction de la liaison routière entre l’IFV et l’autoroute Egnatia-Odos
      3. Études pour le renforcement de l’infrastructure ferroviaire dans le Port d’Ancône
      4. Études techniques et environnementales pour le nouveau terminal ro-pax du Port d’Ancône
      5. Restructuration fonctionnelle et technique du Quai VI dans le Port de Trieste
      6. Intégration de la liaison maritime dans les corridors TEN-T Méditerranéen et Baltique-Adriatique dans l’autoport de Fernetti (Trieste)

      Condividi nei tuoi canali social

    Timing

    Mars 2016 - Déc. 2020

    Budget

    € 22.725.000 euros coût total
    € 7.130.500 euros subvention UE

    Le développement et le renforcement des Autoroutes de la Mer dans la zone de la Méditerranée orientale

    Dernières actualités